Les châteaux autour de Lormes

Coulon

A quelques kilomètres de Cervon, le château de Coulon fut édifié en 1546 après la destruction d'une ancienne forteresse dont il ne subsistait que les douves et le pigeonnier. Son plan est rectangulaire en forme de U allongé, ouvert sur un parc à la française de la fin du XVIIIème. L'entrée principale, au centre de la façade occidentale, donne sur un pont-levis. Le corps de logis à double étage est cantonné de tours rondes, coiffées de toits d'ardoises coniques. Au XVIème siècle il devint un fief calviniste où les protestants de Corbigny et de la région avaient l'habitude de s'assembler pendant les guerres de Religion. Il appartient aujourd'hui à la famille de Sancy et ne se visite pas.

Island

Le château Island est situé au sud-est d'Avallon. Le surprenant nom d'Island viendrait du celtique Ielent. Autrefois appelé château des Chaumes, il a été construit par Guillaume de Ferrières, seigneur d'Island et de la Chaume, à partir de 1448 et remanié aux XVIème siècle. A la fin du XVIIIème siècle est édifié un nouveau logis qui se soude à l'extrémité sud du premier et s'allonge d'est en ouest. Le château est aujourd'hui transformé en résidence hotelière de luxe.

Lantilly

Au sud-ouest de Lormes, à mi-chemin entre Cervon et Corbigny, le château de Lantilly a été édifié sur les vestiges d'une villa romaine (lantulli-villa) à proximité de la voie reliant Lutèce à Lyon. Construite au XIIIème siècle sur un plan rectangulaire, la forteresse possédait six tours et deux douves concentriques alimentées par l'Anguison. Au cours des siècles, deux bâtiments ainsi que cinq tours furent abattus, seule subsiste l'aile Nord-est possédant une grosse tour carrée. L'accès se fait à présent par un pont dormant débouchant au centre de la façade Nord-est. Propriété privée, le château est ouvert au public pendant les mois d'été.

Marcilly

Dominant l'Yonne entre Corbigny et Sardy lès Epiry, l'imposant château de Marcilly a été construit au XIVème siècle par Jean de Salazart. Il fut remanié aux XVIIIème et XIXème siècles. C'est une grosse bâtisse carrée flanquée de quatre tours rondes. La cour intérieure est accessible côté parc par un pont dormant. En 1710 il fut vendu à Jacques Louis de Mesgrigny, comte d'Aunay, époux de Charlotte le Prestre, fille du Maréchal de Vauban. Propriété de la famille de Candolle, descendante du Maréchal, il ne se visite pas.



" onMouseOver="status='Ecrivez-moi !'; return true" onMouseOut=status=''; return true">