François Mitterrand (1916 - 1996)

François Mitterrand est né le 26 octobre 1916 à Jarnac dans le département de la Charente en Région Nouvelle-Aquitaine.

Après des études secondaires à Angoulême, il étudie le droit et fait Sciences-PoInstitut
d'Etudes Politiques
de Paris
. Prisonnier de guerre évadé, il participe à la résistance sous le pseudonyme de Morland. Il fonde en 1945 l’U.D.S.R.Union
D
émocratique et
Socialiste de la
Résistance
(parti politique)
qu’il préside de 1953 à 1958. En 1949 il est élu Conseiller Général du canton de Montsauche situé près du lac des Settons. Il restera au Conseil Général de la Nièvre (dont il sera président) jusqu’en 1981. De 1954 à 1955, il est Ministre de l’Intérieur dans le cabinet de Pierre Mendès France. C’est à ce titre qu’il inaugure, le 18 juillet 1954, le nouvel Hôtel de Ville de Lormes. En 1959, il est élu Maire de Château-Chinon. N’y possédant pas de domicile, il loue à l'année la chambre n° 15 à l’Hôtel du Vieux Morvan. Il sera député de la Nièvre sans discontinuer jusqu’en 1958 puis sénateur de 1959 à 1962 pour redevenir député en 1962.

En 1965 il est le candidat unique de la gauche à l’élection présidentielle face au général de Gaulle. Il est battu au deuxième tour. Il se représente en 1974 après la mort de Georges Pompidou face à Valéry Giscard d’Estaing. En 1981, il se présente à nouveau face au président Giscard d’Estaing et est élu au deuxième tour Président de la République. Il dissout l’Assemblée Nationale et après la victoire de la gauche, nomme Pierre Mauroy Premier ministre. Le 12 juillet 1986 est inauguré à Château-Chinon le Musée du Septennat qui regroupe les cadeaux offerts au Président Mitterrand au cours de son mandat.

Après l’alternance et la cohabitation de 1986 pour laquelle il choisit Jacques Chirac comme Premier ministre, il se présente face à lui pour un deuxième septennat en 1988. Il est réélu et, après une nouvelle dissolution, choisit Michel Rocard comme Premier ministre.

Souffrant d’un cancer de la prostate depuis 1981, François Mitterrand ne se représente pas à l’élection présidentielle de 1995 qui voit la victoire de Jacques Chirac face à Lionel Jospin. Il décède le 8 janvier 1996 à son domicile parisien. Un temps il avait envisagé d’être inhumé sur le Mont Beuvray à proximité de Château-Chinon. Il repose finalement dans le caveau familial à Jarnac en Charente.


" onMouseOver="status='Ecrivez-moi !'; return true" onMouseOut=status=''; return true">