La Croix Châtain

Une des possibilités pour vous rendre à l'étang du Goulot depuis le centre ville est d'obliquer à droite devant la poste en prenant la rue Saint Jacques. Vous éviterez ainsi le très pratique mais inesthétique supermarché et, par une rue qui monte, vous vous dirigerez vers la Croix Châtain.

Avant d'arriver au "sommet", sur votre droite, une grande grille s'ouvre sur un grand parc. C'était là que se trouvait le "château Cartier" détruit lors des combats de la libération. Après la guerre, ce qui en restait avait été acquis (ainsi qu'une petite maison au Moulin du Bois) par Henri Robert. Figure atypique de Lormes, il avait fait fortune dans l'agro-alimentaire, ce qui lui avait valu de la part des Lormois à la fois le respect et le surnom sarcastique de "Marquis de la Biscotte". Il se promenait dans la ville à cheval parfois accompagné de sa meute de chiens de chasse. Il était à l'origine du "Bien-Aller Lormois", un groupe de trompes de chasse qui se produisait à l'occasion des fêtes tout de rouge vêtu.

Plus loin, la croix en bois est supportée par un joli socle en pierre qui ne serait pas un chapiteau de l'ancienne église, comme cela a été parfois indiqué. Récemment restaurée, elle domine le "col". Un étroit sentier conduit à La Sapinière. Comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'un petit bouquet d'arbres où les sapins se comptent sur les doigts d'une main. Longtemps transformé en décharge, il a été récemment nettoyé.

La rue redescend vers l'étang, une promenade qui pourrait être agréable si l'absence de trottoir ne la rendait dangereuse pour les piétons. Quartier en plein renouveau, il se transforme avec la construction de nouvelles maisons. Les Ateliers Municipaux situés sur la droite dans la descente gâchent malheureusement un peu le paysage. Un peu plus loin, toujours sur la droite, un chemin vous permettra, lors de votre séjour, d'effectuer la promenade du Bois de Narvau.

" onMouseOver="status='Ecrivez-moi !'; return true" onMouseOut=status=''; return true">