L'étang du Goulot

Ce beau plan d'eau est un peu le symbole de la ville. On peut en faire le tour à pied, c'est une promenade très agréable. Début 2010 la Communauté de Communes des Portes du Morvan y a effectué de très importants travaux de réhabilitation. En 2016 un mini parcours sportif a été aménagé le long de la route des Settons. Après maintes vicissitudes et des prédécesseurs morts au combat,un seul cygnes nage majestueusement sur l'étang attendant l'arrivée d'un hypothétique nouveau compagnon. Retenue artificielle, l'étang du Goulot (le cadastre utilise l'orthographe Gouleau) attire campeurs, pêcheurs et amateurs de sports aquatiques. En été vous y verrez d'étranges boules gélatineuses translucides pouvant atteindre une cinquantaine de centimètres de diamètres. Ce sont d'inoffensives "pectinatella magnifica", variété de bryozoaires originaires d'Amérique du nord.

Il a également servi de cadre aux premières Nuits de Lormes qui, en été, retraçaient quelques épisodes de l'histoire lormoise. Ce spectacle s'est ensuite déplacé vers le nouveau théâtre de verdure gagnant en confort ce qu'il avait perdu en espace.

Par une logique qui m'échappe, les Hollandais (mais aussi les Belges et les habitants du nord de la France) sont attirés par Lormes et son camping situé au bord de l'étang. Ils en constituent plus de la moitié des visiteurs. La minuscule plage d'origine a pris, après agrandissement, le nom de "plage des Lormois" tandis que la nouvelle, donnant directement sur le camping, porte, logiquement, celui de "plage des Hollandais". La maison d'accueil, par sa forme maintes fois répétée à travers toute la France, nous rappelle qu'avant la dernière guerre c'était une importante gare de la ligne Corbigny - Saulieu du Chemin de Fer de la Nièvre (que tout le monde appelait le "tacot"). Entièrement réaménagée lors des travaux de 2010, on y voit cependant encore l'inscription "Lormes" et le support de la pendule que devait porter toute gare digne de ce nom.



Si vous continuez en direction des Settons, un chemin vous conduira vers l'étang du Moulin du Bois, plus petit mais plus calme que l'étang du Goulot. Une centaine de mètres en aval, au lieu-dit Le Foulon, un second étang a été récemment mis en eau. Quelques maisons en ruines sont en cours de restauration. Pour le découvrir lors de votre séjour, je vous propose de suivre la promenade du Moulin du Bois.

Sur la route de Château-Chinon sont regroupées les activités culturelles et sportives, puisque à côté du terrain de football et des tennis se trouve la Salle polyvalente. Comme son nom l'indique, elle peut accueillir toutes les activités, de la réunion sportive au bal des pompiers. Juste à côté, le Collège Paul Barreau, dont le portail imposant veut sans doute être artistique, accueille les élèves du canton véhiculés matin et soir par des autobus.


" onMouseOver="status='Ecrivez-moi !'; return true" onMouseOut=status=''; return true">